Initié en 2015, le "Studio Européen" , dont j'assure la direction artistique, réunit chaque année une douzaine de jeunes dramaturges européens (et quelques invités extra-européens) à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon.

SEET 2020 : Valérie Cachard (Liban), Johanne Débat (France), Charlotte Lagrange (France), Julio Provencio (Espagne), Azilys Tanneau (France), Lucie Vérot (France), Jon Viar (Espagne), Maxime Brillon (Québec), Jan Vilanova Claudín (Andorre), Charles Segard-Noirclère (France).

L'idée directrice de ces rencontres est au fond très simple : l'écriture dramatique est une pratique solitaire – quoiqu'elle se destine au collectif artistique théâtral (l’adjectif « dramatique » est ici à entendre au sens le plus large : tout type de texte destiné à la scène théâtrale.). Comme toute pratique artistique, l'écriture nécessite pour avancer et se réinventer en permanence un regard critique et prospectif, une pensée débarrassée de tout narcissisme, capable en tout premier lieu de "penser contre elle-même". Gilles Deleuze parlait même à cet égard de "combat entre soi"...