banniere 3 

Visiter la chaîne YouTube  (et s'abonner !) :

miniclic 1 


Visiter la page Instagram  (et s'abonner !) :

miniclic 1



LE PHRAZZOPHONE 

de

 L ' A R T I S A N   C H A O S M I Q U E 

 

propose des « improvisions multimédiates » (*),
à partir de fragments d'un poème-fleuve en cours d'écriture intitulé L'Ah :
à la faveur d'un "trou"- d'une panne scénique -, l'homme de théâtre Z considère l'attroupement hétérogène (A.H.) qui lui fait face. 

Ce contrechamp poétique de l'instant dramatique se développe à la façon d'un rhizome pour visiter (ou fantasmer, voire délirer) les singularités qui composent l'assistance. 

 

Rhapsody in black. 

 

(*) Mots empruntés au jazzcogneur Lubat – Un gran mercès !


 


BANDE-ANNONCE DU PRAZZOPHONE

 


PhraZZ#1 : SAUF ERREUR

 

PhraZZ#2 : UN OUVRAGE CHASSE L'AUTRE

 

PhraZZ#3 : PHRASE QUI GLISSE

 

PhraZZ#4 : LA NUIT TOUS LES THÉÂTRES

 

PhraZZ#5 : NUE AU MILIEU DE L'ORCHESTRE TA VOIX

 

PhraZZ#6 : TU TE LE RACONTES


PhraZZ#7 : ENTRE LASSÉS 



PhraZZ#8 : TU TE REGARDES

 


PhraZZ#9 : DÉFORESTÉS !

 

PhraZZ#10 : SE PEUT-IL ?

 

PhraZZ#11 : OEIL DE NUIT




PhraZZ#12 : DANS LES GANTS DE CAOUTCHOUC ROSE