"L'AUTRE" suivi de "CREDO"

aux éditions Nimaj (Téhéran)
dans la traduction en persan
de Ziba Khadem Haghighat

couv AUTRE IRAN 1

couv AUTRE IRAN 2

"HORS JEU" aux Scènes du Jura

Dole, les 22 et 23 janvier - La Fabrique, 30 bis Bd du Pdt Wilson

Réservation : 03 84 86 03 03

afficheHORSJEU

La Fédération
Cie Philippe Delaigue
 
Mise en scène Philippe Delaigue
Écriture et jeu Enzo Cormann

Création sonore et musicale Philippe Gordiani
Collaboration artistique Sabrina Perret
Lumière et scénographie Sébastien Marc
Costumes Arriane Sterp
Avec les voix de Laurence Besson, Magali Bonat, Gilles Fisseau,Sabrina Perret, Alexia Chandon-Piazza, Philippe Delaigue, Jean Philippe

Production La Fédération – Cie Philippe Delaigue. Avec le soutien du Fonds SACD musiques de Scène et la participation artistique de l’ENSATT.

file3 108

 

  
ISBN : 978-2-84681-505-5
112 pages
14,00 €

Dans sa cellule de 9 mètres carrés du quartier d’isolement, un sexagénaire, condamné à vingt ans de réclusion, reçoit deux fois par semaine la visite du médecin de l’établissement pénitentiaire, une jeune femme qu’il initie peu à peu aux arcanes de son monde virtuel, hérité de Marlon, icône planétaire et génie tutélaire de l’atoll de Tetiaroa.
Il lui peint son existence de voyou et de taulard, et lui expose ses projets pour l’atoll acquis par Brando en 1967.
À l’acteur, dont il a fait son confident et ami post-mortem, il tient le récit de sa relation avec la jeune toubib, et lui explique comment il est parvenu à obtenir d’elle «l’impossible».
   

Exit et Comme un chorus de bleu

ont été écrits respectivement en 2008 et 2013 pour La Grande Ritournelle, équipée jazzpoétique initiée en 1991 par Enzo Cormann et le saxophoniste Jean-Marc Padovani.
Conjuguant les performances d’un soir et les créations de plus longue haleine, les jazz poems nés de cette collaboration rassemblent diseur(s) et orchestres de toutes tailles, en quête de devenirs croisés pour la parole et la musique. Une trentaine d’ouvrages ont ainsi vu le jour en quelque vingt-cinq ans, dont plusieurs CD conservent la trace.
Ces deux variations sur les lignes de fuite de l’échappée belle sont ici proposées en manière de contrepoint à la fixité carcérale de "Personne ne bouge".