Pour ce qui relève de la recherche et de l'enseignement, mon parcours n'est pas celui d'un universitaire de formation, mais (plus modestement, ou plus singulièrement) celui d'un artiste professionnel — écrivain, homme de théâtre —, doublé d'un enseignant dans des écoles supérieures d'art, attaché à penser en poéticien ses ouvrages pour la scène et, au-delà de ses propres ouvrages, à proposer quelques outils critiques et réflexifs à celles et ceux qui entreprennent l'aventure dramatique, et/ou l'assistent en qualité de spectateurs.

Voilà bientôt vingt ans que j'enseigne dans des écoles de théâtre — après avoir longtemps enseigné le théâtre dans des écoles... Des classes d'option artistique L3 du lycée Vaugelas de Chambéry au studio de l'ENSATT, des cours d'interprétation du "Théâtre-école du Passage" aux ateliers d'acteurs de l'école du Théâtre National de Strasbourg, des stages de formation continue de comédiens (AFDASS) aux worshops et master classes internationaux …, j'ai confronté de multiples façons, et avec des objectifs très divers, mon expérience artistique à l'insatiable appétit de théâtre d'innombrables jeunes gens.
L'enseignement, qui n'était qu'incident dans mon parcours d'artiste au début des années 90, a pris très vite une place, sinon prépondérante, à tout le moins déterminante dans mon travail. Il participe directement de ma recherche artistique, comme de sa rétrospection critique; il est, en ce sens, devenu geste d'art.

Après six années d'enseignement à l'école du Théâtre National de Strasbourg, et 2 années d'enseignement à l'ENS-LSH de Lyon en qualité d'enseignant associé, j’ai été recruté en 2003 par l'ENSATT pour concevoir et diriger le département des "Écrivains dramaturges".
J'ai été par la suite qualifié Maître de Conférences par le Comité National des Universités en 2011, puis nommé à l'ENSATT sur un poste de MCF en 2012 – toujours en position de responsable de département.
J’enseigne également depuis 2014 à l’Université Carlos III de Madrid, dans le cadre d'un Master de Création Théâtrale, dont je suis membre du conseil scientifique et artistique.


Les échanges avec les étudiants écrivains de l'ENSATT, s'ils ne portent jamais directement sur mes ouvrages, livres ou spectacles, n'en sont pas moins marqués par l'expérience immédiate qui les instruit et les agite. Un de mes anciens étudiants se plaisait récemment à noter le "climat d'urgence permanente", voire de fébrilité, qui marque nos séances de travail. J'y vois le symptôme d'une pensée "en bord de scène", impatiente de produire ses effets sur le théâtre qu'elle s'efforce de comprendre et d'infléchir.

Dans cette zone "enseignement", vous pourrez :

- consulter divers articles concernant mon travail à l'ENSATT - notamment au sein du département des Ecrivains Dramaturges
- prendre connaissance des travaux du Studio Européen des Écritures pour le Théâtre
- consulter des infos sur les ateliers divers que j'ai conduits en France et à l'étranger